pornjk.com tube600.com xpornplease.com redtube.social porn600.me porn800.me watchfreepornsex.com tube300.me


Au fil du temps

La vérité, quelle barbe !

Duodi 2 Frimaire CCXXIX
(Dimanche 22 novembre 2020)

 

On ne pouvait pas le manquer. Il était garé sur le trottoir, à côté de la boulangerie, un énorme pick-up 4X4 Dodge Ram noir. À la place du conducteur, un homme massif, crâne rasé, un bouc, un bomber noir, mangeait un sandwich, vitre baissée. À ses côtés, une fausse blonde faisait de même. Le moteur tournait. Sans doute pour le chauffage. Rien de mieux que d'avoir le visage à l'air et le cul au chaud. Pourtant la température était clémente en ce début novembre.
Je peux comprendre que l'on soit réticent à admettre que les activités humaines soient responsables du dérèglement climatique. Ça renfrogne, ça bride les libertés que le monde de l'enfance nous promettait, ça castre l'insouciance. Mais de là à consommer de l'essence inutilement pour marquer son point de vue dans un ersatz de Panzer made in USA à 80 000 euros, ça me laisse songeur. Du coup, j'ai l'esprit qui part en ricochet sur les vagues de l'Atlantique et cela m'amène à Trump et ses délires, aux autocrates capricieux, aux théocrates belliqueux, aux théories généralisées du complot, aux mensonges relookés vérités alternatives, à la vox populi qui les croient et les colportent avec ferveur. Et me reviennent les mots de Gilles Deleuze dans son abécédaire posthume, lorsqu'il dit que dans les périodes sans génies, les grandes gueules prennent leurs places. Ou quelque chose de cet ordre.
Deleuze est mort en 1995, à l'aube d'Internet. Au XXIème siècle, ses mots visent toujours juste. Mais avec l'emballement des réseaux sociaux et de l'actualité en continu, il est à craindre désormais que la voix d'un génie n'ait aucune portée face aux rodomontades des grandes gueules surmultipliées, habiles manipulateurs de foule. Une vérité sans charme fait moins d'audience qu'un bobard captivant. L'audience, c'est le pouvoir par la séduction.
Tendez un, puis deux, trois, dix micros à un génie, et l'audience le transformera en grande gueule. Il sera pris à partie par des ergoteurs qui le prieront d'étayer sa pensée, des polémistes professionnels la saucissonneront et des animateurs de C8 le cuisineront sur ses pratiques sexuelles. C'est inéluctable. Si un génie, soucieux de son intégrité, refuse de jouer le jeu, on pensera qu'il n'est pas de taille à affronter la reconnaissance. Pas grave, une grande gueule prendra sa place. Finalement on en arrive à ce paradoxe que les gens véritablement admirables sont ceux qui refusent l'admiration.
À part ça, ça peut aller.